Bienvenue • Projets • À proposContact





Robert Cadot

ARTISTE PEINTRE

Approche symboliste contemporaine




LES PORTES SECRÈTES

La porte est la gardienne du seuil, elle en protège l’accès. Mais, n’inscrit-elle pas parfois dans sa structure ou dans sa forme le résumé architectural du lieu secret; d’où le secret de la porte elle-même?

La série Les portes secrètes est le fruit d’une aventure personnelle dans le monde de la représentation d’univers picturaux en lien avec les archétypes, les notions de seuil, d’ouverture, de dévoilement et de décryptement. Bien que certaines œuvres demeurent rectangulaires, plusieurs présentent une structure plus architecturale, plus construite, avec souci de symétrie ou d’équilibre.

Les portes secrètes sont nées d’un projet antérieur intitulé Le secret de l'île, où chaque île-toile était déjà une porte ouvrant sur l’océan des mythologies et des légendes. Et puis les îles étaient elles aussi issues d’une autre série exploratoire : Tarokado, interprétation contemporaine des différents arcanes du tarot. Les projets naissent les uns des autres, s’appuient les uns sur les autres et communiquent, pour ainsi dire, par différents couloirs allant « d’une pièce à l’autre ». Les portes sont déjà là, dans ce passage, du Tarokado au Secret de l'île aux Portes secrètes, celles-ci soulignant l’aspect évolutif et le côté laboratoire de certains lieux.

Ce que j’ai souhaité par ce nouveau projet, c’est mettre l’accent sur un itinéraire donné, fait de frôlements d’énigmes et d’images multiples. Au tout début il y a la porte d’entrée, et le voyage s’en suit, traversant chaque porte, franchissant les portes secrètes, puis la porte centrale, pour atteindre enfin la porte de la mobilité du temps. Celle-ci fait se défiler les époques sur un rouleau témoin de la marche des siècles. L’inclusion de mécanismes simples permet alors une interactivité avec le « visiteur ». Cette œuvre est munie d’une fenêtre avec portes coulissantes, qui une fois ouvertes, laissent paraître un rouleau peint. Celui-ci se manipulera grâce à la rotation de la « flèche du temps », que l’on discerne dans la partie inférieure du tableau. L’ensemble des œuvres invite justement à une certaine promenade dans le temps, à une quête de cohérence, s’appuyant sur quelques traces, repères, pistes décelables ici et là. La « traversée » dépend évidemment de chacun, du regard posé, des pas franchis au delà de chaque porte. L’actualité n’est toujours que la partie la plus visible des heures qui passent, et la peinture, elle, sous certains aspects, relève d’une tentative : poser un regard sur les enjeux étranges de notre monde coloré, un regard déformé certes, parfois même déroutant, un regard qui persiste à vouloir, à sa manière, lorgner de l’autre côté du voile.







OEUVRES PEINTES

  1. LA PORTE D’ENTRÉE
    Huile et acrylique sur toile, plâtre et bois, 1,72 X 1,17m. 1995

  2. PORTE DE L’ÎLE AU DESSUS DE LA VILLE
    Huile sur toile et plâtre, 2,2 X 1,22m. 1995

  3. LES FENÊTRES QUI TOURNENT
    Huile sur toile et bois, 1,57 X 1,32m. 1995

  4. LE SOLEIL EST UNE LYRE
    Huile sur toile et bois, 1,77m X 91cm. 1996

  5. TOURS DE TÊTES
    Huile sur toile, bois, cordes, 2,14m X 2,29m X 46cm (profondeur)

  6. PORTE DES PIERRES LEVÉES
    Huile sur toile, ciment, bois, pierres, 2,51 X 1,22m. 1998

  7. LES PORTES SECRÈTES
    Huile sur toile et bois, 2,22 X 1,83m. 1999

  8. LA PORTE CENTRALE
    Huile sur toile et bois, 1,45 X 1,17m. 1999

  9. PORTE DE LA MOBILITÉ DU TEMPS
    Huile sur toile et bois, 1,17 X 1,45m. 2000









PROJETS :






EnglishEspañol